Les trésors de Bretania près de chez vous

Le saint breton Servais

 

Premier évêque de Tongres selon sa légende, mais dixième d’après le Cartulaire de Tongres, il assista aux conciles de Sardique en 344, de Cologne en 346 et eut un rôle important dans celui de Rimini en 359 contre l’arianisme. D’après Grégoire de Tours, il serait également allé en pèlerinage à Rome pour obtenir que sa ville de Tongres soit épargnée par l’invasion des Huns. Saint Pierre lui serait alors apparu et lui aurait révélé que l’invasion de sa cité avait été décidée dans les décrets du Tout-Puissant, mais qu’il ne verrait pas ce désastre. Puis l’apôtre lui commanda de retourner à Tongres pour mettre en ordre ses affaires, puis d’aller à Maastricht pour y attendre le jour de sa mort. A peine arrivé dans cette ville, il tomba malade et mourut quelques jours plus tard.

 

 

En 742, des reliques de Servatius furent apportées à l’abbaye de Fontenelle, fondée par saint Wandrille en 642.

Une partie des reliques du saint est donnée à Prague au IXème siècle.

Son menton est envoyé à Rome en 828.

Selon la légende, des soldats du roi Louis le Pieux (778-840) seraient venus combattre un certain comte breton nommé Guyomard, apportant avec eux des reliques de saint Servais. Ils les auraient déposés dans un sanctuaire existant alors dans le bois de Duault (Côtes d’Armor), où ils s’étaient établis.

 

  • Partager sur :

Localisation :


  • Pays de Morlaix
  • Saint-Servais

01-10-2016