Les trésors de Bretania près de chez vous

Le saint breton Efflam

 

Sa Vie, largement légendaire, dit que ce saint breton d'origine irlandaise vécut sans doute au VIe siècle. Fils du roi d'Irlande, Efflam est promis à Énora, fille du roi breton (deux familles en guerre depuis longtemps), mais il est attiré par la vie conventuelle. Le mariage fut cependant célébré à l'arrivée d'Énora, mais la légende dit qu’il ne sera jamais consommé car Efflam serait parti aussitôt en pleine nuit. Il aurait débarqué sur le Lieu de Grève près de Plestin (actuellement en Côtes‑d’Armor) où il aurait rencontré Arthur, roi de Grande‑Bretagne, qui ne parvient pas à terrasser un dragon. Cet épisode, très largement légendaire, se conclut par la victoire d'Efflam et son installation dans cette région bientôt rejoint par sa femme Enora. Ils auraient vécu dès lors en voisins, l’un et l’autre ermites.

Saint Efflam fut enterré dans son ermitage, une cellule appelée Donguel en breton, et son souvenir fut effacé jusqu’au jour où un pieux solitaire découvrit son corps.

 

 

Le saint aurait été enterré dans son ermitage, une cellule appelée Donguel en breton. Il aurait été oublié jusqu’à ce qu’un solitaire découvre sur le sol quelques gouttes de sang qui indiquaient l’emplacement du corps. Ce dernier fut alors transféré dans l’église, dédiée au saint, à Plestin-les-Grèves (Côtes‑d’Armor).

 

  • Partager sur :

Localisation :


  • Pays de Lorient
  • Kervignac

01-10-2016