Les trésors de Bretania près de chez vous

Le saint breton Colomban

 

Après avoir étudié auprès de Sennell à Cluan-Inis, il entre au monastère de Bangor. Vers 590, il embarque avec une douzaine de disciples pour la Gaule via la Bretagne insulaire. Accueilli par le roi des Burgondes, Gontran, il fonde les trois monastères d’Annegray, de Luxeuil et de Fontaine. Après avoir censuré la reine des Brurgondes, Brunehaut, vers 610, il est expulsé vers Besançon mais revient à Luxeuil. Il est alors à nouveau renvoyé sous bonne escorte à Nantes d’où il doit rembarquer pour l’Irlande. Echappant à ses gardiens, il reprend ses pérégrinations vers le Rhin et se fixe à Bregenz près du lac de Constance. Puis il se rend en Ligurie où il est accueilli par Agilulf, roi des Lombards ; il y fonde le célèbre monastère de Bobbio et y meurt le 23 novembre 615.

Saint Colomban est l’auteur d’une règle monastique sévère.

 

 

Il meurt à Bobbio le 23 novembre 615 et est enseveli dans l’église abbatiale où son corps demeure depuis. Des reliques ont été données à Luxeuil-les-Bains en 1923.

 

  • Partager sur :

Localisation :


  • Pays de Machecoul et Logne
  • Saint-Colomban

01-10-2016